Un nouveau jeu qui pourrait transformer le milieu du travail tel qu’on le connaît

Plus que jamais, nos environnements de travail nous demandent d’être toujours à notre capacité maximale et nous obligent à rester connectés. Les chances de décrocher, ne serait-ce que quelques minutes, deviennent alors de plus en plus minces. Il devient impératif de trouver de nouvelles façons de changer les états d’esprit, de gérer le stress et de trouver des solutions créatives pour rééquilibrer notre qualité de vie au travail. Le défi d’aujourd’hui est d’amener à réfléchir sur une transformation de la culture d’entreprise à l’interne qui permettra aux employés d’être plus épanouis et motivés au travail. C’est le concept même du mindfulness: activer son plein potentiel par le biais de la pleine conscience.

Deux entreprises d’ici, VIBRANT et InnoveLab, ont créé ensemble un jeu de cartes qui pourrait inverser la tendance.  ETA est un jeu de 52 cartes qui permettra d’aller collectivement vers la pleine conscience au travail. Le principe est simple et efficace : une fois par semaine, les employés sont invités à tirer une carte et à la mettre en évidence sur leur bureau. Ils doivent ensuite mettre en pratique l’action demandée tout au long de la semaine. Le nom ETA est inspiré de l’acronyme anglais Estimated Time of Arrival (heure d’arrivée estimée) pour la notion de « parcours » collectif. C’est aussi un clin d’œil à un « état » d’esprit à atteindre.

Le jeu peut devenir un outil vital pour tous les employeurs ou les responsables des ressources humaines ayant à cœur le bien-être de leur capital humain. Divisées en cinq catégories (tête, corps, cœur, alter ego et environnement), les cartes demandent, par exemple, de visualiser, de prendre quelques minutes d’introspection ou même d’amener un peu plus de vie à son environnement de travail.

Drôle de hasard ou simple logique vu le portrait de l’industrie actuelle ? C’est une rencontre entre Marie-Hélène Leblanc, directrice, Stratégie de marque chez VIBRANT et Marie-Josée Lareau, fondatrice et présidente de InnoveLab, qui est à l’origine de l’initiative. De son côté, Marie-Hélène, qui navigue dans le monde des agences marketing depuis plus de 10 ans, avait en tête la création d’un jeu de cartes répondant à l’urgence de se recentrer sur soi-même et de prendre conscience du moment présent pour son équipe.

« On ne se permet malheureusement jamais quelques minutes pour faire le point avec soi-même. En agence, on va de réunion en réunion, sans manger ou prendre le temps de boire un verre d’eau et nous n’avons pas toujours le contrôle sur les heures supplémentaires. C’est un minimum que chacun prenne quelques minutes pour refaire le point avec soi-même pour retrouver un état de pleine conscience. Depuis quelques années, nous avons instauré les VIBRANT Academy pour répondre à ce besoin. Nos employés peuvent ainsi profiter d’une multitude de formations qui leur permettent de s’épanouir au travail. Cependant, nous avions toujours l’impression qu’une fois les ateliers ou les laboratoires terminés, les gens retournaient rapidement à leurs vieux réflexes et à leurs mauvaises habitudes, d’où la nécessité d’un outil qui donnerait vie à ‘‘l’après’’ de toutes ces bonnes résolutions. »

Marie-Josée Lareau, formatrice de renom dans ce domaine depuis plus de 20 ans s’exprime :

« J’ai toujours rêvé d’un jeu de cartes qui permettrait de donner vie à ce que j’enseigne. ETA devient alors la solution parfaite : 52 cartes pour appliquer ces bonnes pratiques 52 semaines par années. C’est bien plus qu’un simple outil : c’est un cadeau qu’on se fait à soi et à son entreprise. À l’image de mes formations, certaines actions demandent une introspection ou exigent de sortir de sa zone de confort. Le plus important est que chacune des cartes est pensée dans le but d’apporter collectivement des améliorations tangibles au jour le jour. Je suis vraiment fière du résultat final. » 

Le jeu sera commercialisé d’ici peu. D’ici là, il est possible de s’en procurer immédiatement en communiquant avec VIBRANT Marketing.

 

 

Crédits

Directrice, Stratégie de marque : Marie-Hélène Leblanc
Création du contenu : Marie-Josée Lareau
Conception-rédaction : Nicolas Doyon
Direction artistique : Renée-Claude Lapierre
Design graphique : Alexandra Gendron-Chantal