Nomination de Madame Diane De Courcy à titre de directrice générale de L’Association des professionnels en gestion philanthropique (APGP)

L’Association des professionnels en gestion philanthropique (APGP), est heureuse d’annoncer la nomination de Madame Diane De Courcy à titre de directrice générale.

Madame De Courcy était jusqu’à tout récemment à la tête de l’initiative Je fais MTL, une initiative qui a généré plus de 250 projets à impact social lors de l’appel à projets d’octobre 2018 et dont la majorité verront leur réalisation au cours des trois prochaines années. Madame De Courcy est associée à des projets d’envergure qui ont mobilisé un ensemble d’intervenants au bénéfice de l’essor économique et social des communautés.

Ministre de l’Immigration et responsable de la Charte de la langue française entre 2012 et 2014, elle a fait une tournée de toutes les régions du Québec afin de bien saisir la réalité des personnes immigrantes appartenant à chacune de ces communautés ou qui s’y intégreraient dans le futur. La vitalité de toutes les régions du Québec lui est fondamentale.

Collaborer, connecter, innover, représentent le cœur des actions qu’elle a menées tout au long de sa carrière.

« La philanthropie vit des changements profonds qui bousculent nos habitudes et nos pratiques. Nous sommes donc très heureux d’accueillir Madame de Courcy dans nos rangs qui, nous en sommes convaincus, détient l’ouverture et les compétences pour permettre à l’APGP de participer activement à cette transformation », ajoute Marc-André Saint-Onge, président du conseil d’administration.

Présidente de la Commission scolaire de Montréal pendant plus de dix ans, elle a pu constater à quel point le bénévolat est un puissant outil de changement dans tous les milieux. Qui plus est, la formation continue est aussi pour elle, un moyen privilégié de développement des organisations.

« J’ai bien hâte de commencer à travailler avec les membres et la communauté philanthropique que l’APGP a contribué à tisser. La génération des milléniaux désire s’engager autrement que les générations précédentes. Tout cela est fort stimulant », souligne Madame De Courcy.