Le 27 septembre prochain, Bikini Village soutiendra la cause et réduira ses effectifs en magasins jusqu’à 50 % pour poser un geste pour l’environnement

L’entreprise québécoise Bikini Village posera un geste concret dans le cadre de la Journée Internationale de nettoyage des rives, qui aura lieu le 21 septembre prochain. Pour l’occasion, les membres du siège social ainsi que jusqu’à 50% des employés prévus en magasin du Grand Montréal se rendront au Parc Marie-Victorin, situé à Longueuil, pour y nettoyer les abords du Fleuve St-Laurent. Cette opération signifie également que les effectifs seront majoritairement réduits en magasins, une décision prise par le Directeur général de l’entreprise, Romeo Di Liello-Roberge.

« La protection de nos océans et cours d’eau est primordial pour notre industrie. Nous avons décidé de soutenir la cause, comme plusieurs marques que nous tenons dans nos boutiques qui ont une mission écoresponsable et faire notre part, tout en conscientisant nos employés vers une vision commune. Pour le moment, l’activité demeure à petite échelle, mais c’est dans nos plans d’en faire un rendez-vous annuel et qu’elle devienne de plus grande envergure. », indique M. Di Liello-Roberge.

Au total, c’est 10 boutiques de la bannière Bikini Village qui verront leurs effectifs réduits le 27 septembre prochain, afin qu’une partie de l’équipe puisse collaborer à cette journée et poser un geste concret pour l’environnement. Depuis 2010, un total de 11 nettoyages des rives a eu lieu au Parc Marie-Victorin amassant plus de 1 991 kg de déchets. En 2018, après avoir mis sur pied la même activité qu’en 2019, mais avec beaucoup moins d’effectifs, l’équipe de Bikini Village avait amassé plus de 1 800 déchets.