Hansen Affaires publiques et l’agence Canidé donnent une voix à l’Ordre des chiropraticiens du Québec

À l’aube des élections à venir le 1er octobre prochain, l’Ordre des chiropraticiens du Québec lançait cette semaine la campagne de communication numérique LALOIDOITCHANGER.COM dans le but de sensibiliser les instances politiques et le grand public à l’importance de moderniser la Loi sur la chiropratique, laquelle date de 45 ans.

Hansen Affaires publiques a été mandaté par l’Ordre des chiropraticiens pour élaborer cette campagne. Pour se faire, HANSEN a retenu les services de l’agence Canidé afin de l’épauler dans la réalisation de la campagne déployée sur le Web et dans les médias sociaux.

«L’Ordre souhaitait attirer l’attention des différents partis politiques et candidats à la prochaine élection et expliquer que la Loi sur la chiropratique, adoptée en 1973, il y a plus de 45 ans, ne reflète plus la pratique des chiropraticiens d’aujourd’hui et qu’elle n’est plus adaptée aux attentes des Québécois et des Québécoises. Elle coûte cher au réseau de la santé et contribue à son engorgement car elle empêche, entre autres choses, aux chiropraticiens de prescrire certains examens complémentaires. Le message de la campagne est simple, ne perdons plus notre temps, la loi doit changer» de commenter Daniel Hansen, président de Hansen Affaires publiques.

La vidéo de la campagne, déployée sur Facebook et YouTube le 12 septembre, génère déjà beaucoup d’attention avec plus de 100,000 personnes atteintes, plus de 2,000 interactions, près de 9,000 clics, près de 600 partages et 45,000 vues. Réalisé par Marc-Olivier Goulet- Lanthier, le concept de la vidéo met en scène une situation courante du Québécois pris inutilement dans les méandres du système de santé. Le parcours, digne de la maison de fous, débute chez le chiropraticien, lequel n’est pas autorisé par l’actuelle loi sur la chiropratique à prescrire une résonance magnétique. Ainsi, notre patient doit obtenir un rendez-vous chez le médecin pour obtenir cette prescription, prendre rendez-vous, rencontrer le médecin, le technicien en radiologie pour, ensuite, revenir chez le médecin et, finalement, retourner voir son chiropraticien, le tout dans une accélération dramatique qui se termine sur l’évidence et le ridicule de la situation.

« L’idée, c’est que ça aurait été si simple si la loi autorisait les chiropraticiens à prescrire certains examens complémentaires, dont les résonances magnétiques, bonifie Anne-Marie Caron, présidente et chef des relations publiques chez Canidé. Moins d’engorgements, moins d’attente, moins de coûts. Simple, mais efficace, maintenant parlons-en! C’est le message que nous voulions lancer avec le nom de la campagne, La loi doit changer. »

Un site Web a également été lancé afin de réunir tout l‘argumentaire de l’Ordre des chiropraticiens du Québec, en plus d’offrir des outils de communication pour mobiliser ses membres jusqu’au 1er octobre prochain, jour des élections. www.laloidoitchanger.com

Ne perdons plus notre temps.

Ça aurait été si simple si on avait pu le faire.>>> www.laloidoitchanger.com

Posted by Ordre des chiropraticiens du Québec on Wednesday, September 12, 2018

 

Crédits

Annonceur : Ordre des chiropraticiens du Québec
Agence : HANSEN Affaires publiques
Médias sociaux: Agence Canidé
Direction de création : Marc-Olivier Goulet-Lanthier
Assist-Réal: Cassandre Émanuel
DOP: Christophe Fortin
Assist-cam: Tite Table
Chef Electro: Etienne Dagenais
Chef Machiniste: Alex Filion
Sound guy: Mikhaïl-Amadeus Plante
Régis: Alexis Tremblay
D.A. Plateau: Laura Lemelin-Rainville
Maquilleuse: Éloïse Bourbeau